Salif - R.U.E (Reflet d'Une Époque) [tekst, tłumaczenie i interpretacja piosenki]

Wykonawca: Salif
Album: Curriculum Vital
Data wydania: 2009-01-01
Gatunek: Rap

Tekst piosenki

Fini le temps où on vantait la vie et ses vertus
Faudrait réveiller mon temps, lui dire que Paris ne s’éveille plus
Le macadam cherche des âmes à damner
Et les cadavres sur pattes cherchent du crack à damer
Une bicoque de bâtard, une vie de chiotte de lascar
En rang, on tourne en rond comme des pilotes de Nascar
Pas ni problèmes, pas ni bagarres
Mais t'a des assoc' qui rêvent de te semer en route comme au Paris-Dakar
La rue est traître comme un calibre à l’heure des comptes
Combien le réalise ou l'ont appris à leurs dépends
Au rythme de mes sons, les bandes se fond et se descendent
En 30 secondes, des convoyeurs de fonds se défendent
La rue une grande garce qui a trop baisé d'gars
T’as beau aimer les tass', tu la croise, t’arrêtes pas, met les gaz
On est à bout, dollards et sexe engrossés
Tu la boucle, te dépêches et donne la recette sans broncher
Les criards se font crossés, les biatchs se font engrossées
Tes erreurs se transforment en dossier, le maillot de la rue endossé
Des thunes empochés rapidement sans bosser
Un peu de pillave dans le gosier pour pioncer, t’es fauché yeah
Drôle d’époques dure d’être un lascar digne
Je crois que je m’assagis, Pit Baccardi dans la gabardine
Je m’en hardi, encaisse un bâtard de ma part
Mes potes ne me parlent plus que de braquages et de placards
Sur le terrain les petits, ils mangent tellement salement
T’as même pas envie de venir prendre ta part du gâteau
Ils bouffent avec les doigts, ils font tout, la C.C, la rebra
L’héro’, le double zéro et la hagra
ça pue l’incarcération, la longue peine
T’as C.C, gare la toi dans le fion, pas dans le zen
T’as saisi, je passe une petite annonce à leur l'entête
Celui-ci il va finir pour long time à Nanterre
C’est vrai, dégouter qu'on m'en demande
Mais l’héro’ fait des heureux et des milliers de zéros sur les comptes en banque
Me parle plus de la justice, vas-y je l’encule
Mes chances de m’en sortir sont restreintes, quasiment nul
Comprends pourquoi je rappe sale, je viens des quartiers sales
Où on se fait respecter par la force ou par les armes
J’ai pas eu le choix moi, je refuse de faire partie des victimes
Attitude warriors, si tu gaz on te nique, c’est team-team
Laisse moi leur dire moi que je veux vivre libre et sans ramper
Nos mères versent des larmes de sang, on a des corps ensanglantés
Depuis le départ, ça pue la fin tragique
Désolé pour ceux que j’ai bé-bar, des fois c'est ça trafics
Hasba sur hasba, on te baise et on encaisse
Bien sûr les flics enquêtent, y en a qui tombent et on encaisse
De toute façon c’est comme ça depuis qu’on est né mais qu’on encaisse
Met le toi en tête, c’est hardcore la vie en tess
Dans les quartiers c’est de pire en pire, tout le monde se défonce
Devant tout le monde, faut voir avec quelles substances ils se défoncent
La tête dans la coke, le nez dans la coke
Maintenant, ce sont les baltringues qu’ont la cote
A mon époque c’était en cachette, c’est les tapettes qui sniffaient
Si on savait, on te niquais, je sais même pas si tu survivais
Mais c’est la mode hein, ouais la mode hein
Cette mode c’est pas de chez nous, non ça vient des quartiers mondains
Ce morceau c’est pour les anciens comme Double
Qui ont connus l’époque des Mac Douglas, celle des tags des coups de shlass
A cette époque les valeurs c’était rage et courage
Maintenant on trouve normal serrer la main des poucav
J’ai l’impression que la rue tourne à l’envers
Maintenant pour être le best il faut flamber
Les mecs montent et descendent à vitesse grand V
Devenu dur de manger avec du shit, y a qu’à voir le prix d’un 100 G
Bah ouais ça sniffe et ça sniffe dure
Vodka plus Redbull, voilà la mixture
Les petits durs jouent les pitbulls
Je parle plus au téléphone ça shlingue la shmiture
On compte plus les sacrifiés sur l’autel de la justice, foudroyés par des aveux
T’auras beau leur cracher du fric, soudoyer les baveux
T’écope d’une peine de prison ferme
Derrière des murs de prison ternes
C’est triste mais c’est ainsi, le royaume des petites donneuses
La rue, la reine des michtonneuses
Ce quel t’as promis, c’est clair tu l’auras
Mais à quel prix homi, pour ça il faudra faire ce qui faudra
Il faudra tirer pour tuer
Rares sont les voyous qui s’inscrivent dans la durée
Est-ce que tu vas trembler ? Est-ce que tu vas assurer ?
Au moment de brrrrrraaaaah cracher la purée
Eh ouais c’est la rue, on t’envoie des meufs et on te plume
Pour une dette impayée, un coup de travers, mec on te brûle
T’as postulé pour le casting alors je te parle du rôle
La rue, c’est pas fumer 1 ou 2 joins en bas du hall non
La rue c’est traître
La rue c’est ton meilleur poto, qui te balance juste pour pouvoir payer ses dettes non
Moi je te le dis d’avance
Plus tu montes plus les quantités augmentent, ouais elles augmentent, faut suivre la cadence
Faut en faire toujours plus car on en veut toujours plus
Rares sont ceux qui en veulent tout court
Niquer nos vies, on fait tout pour
Oublier comme on nous a éduqués répute de cité oblige
Et tous les jours nos parents subissent
L’état essaye de leur faire comprendre qu’ils n’ont pas fait leur taff
Mais comment ces connards aurait agit à leurs place
Ils ont crées leurs cités, nous ont pris pour des cobayes
Dans, des tours de 15 étages, on vit ensemble
On grandit ensemble, on meurt ensemble
On pleure ensemble perdu on traîne en bande
De la tristesse de la violence c’est tout que je garde de mon enfance
Je peins de la haine, dresse une fresque abstraite
Loin des riches, loin de leurs vies presque parfaite
Donne moi le mic et laisse brûler l’instru, que je leur dise qu’ils agissent
Pensent et nous insultent à leurs guise
Voilà ce que mes potos subissent
Contrôle et humiliation, c’est le nouveau supplice
Des perquis', chez j’ai 5 frérot sur 10
On a quittés l’école très tôt mais on a toujours droit aux interro’ surprises
La gamelle à un goût de fruits de mer
Parait-il impossible de fuir cette putain de vie de merde
Ils t’ont captés, rattrapés par ton passé
Comme beaucoup t’as cru pouvoir tenir les murs de ton quartier
A ce petit jeu comme toi, combien sont tombés ?
Combien pensait se refaire parce qu’ils avaient un plan B
N'ont pas pu dire au revoir avant de partir
Combien ont joués les chauds ? Combien se sont fait refroidir ?
Combien ont cru pouvoir voler au-dessus des lois ?
Combien se sont gavés et l’ont criés sur les toits ?
Combien se sont fait levés par des amis à eux ?
Combien se sont barrés pour ne pas payer ce qu’il devait ?
C’est cette maudite life qui m’attriste
Combien ont terminés à l’hôpital psychiatriques ?
Combien ont fait pleurer leur mère
Ignorer leur père, on fait de la baraque familiale leur repère ?
Combien, si ils avaient continuer l’école
Auraient été de très bons chefs d’entreprise ou autre chose
Combien ont quitter leurs ZAC ?
Combien pour la R.U.E ont niqués leurs life ?
Je dis que la R.U.E est une P.U.T.E
Elle nous B.A.I.S.E, y a pas de D.O.U.T.E
Elle me D.E.G.O.U.T.E
Je peux pas te mentir car on m’E.C.O.U.T.E
Je dis que la R.U.E est une P.U.T.E
Elle nous B.A.I.S.E, y a pas de D.O.U.T.E
Elle me D.E.G.O.U.T.E
Je peux pas te mentir car elle m’E.C.O.U.T.E, elle m’écoute gros

Tłumaczenie piosenki

Nikt nie dodał jeszcze tłumaczenia do tej piosenki. Bądź pierwszy!
Jeśli znasz język na tyle, aby móc swobodnie przetłumaczyć ten tekst, zrób to i dołóż swoją cegiełkę do opisu tej piosenki. Po sprawdzeniu tłumaczenia przez naszych redaktorów, dodamy je jako oficjalne tłumaczenie utworu!

+ Dodaj tłumaczenie

Wyślij Niestety coś poszło nie tak, spróbuj później. Treść tłumaczenia musi być wypełniona.
Dziękujemy za wysłanie tłumaczenia.
Nasi najlepsi redaktorzy przejrzą jego treść, gdy tylko będzie to możliwe. Status swojego tłumaczenia możesz obserwować na stronie swojego profilu.

Interpretacja piosenki

Dziękujemy za wysłanie interpretacji
Nasi najlepsi redaktorzy przejrzą jej treść, gdy tylko będzie to możliwe.
Status swojej interpretacji możesz obserwować na stronie swojego profilu.
Dodaj interpretację
Jeśli wiesz o czym śpiewa wykonawca, potrafisz czytać "między wierszami" i znasz historię tego utworu, możesz dodać interpretację tekstu. Po sprawdzeniu przez naszych redaktorów, dodamy ją jako oficjalną interpretację utworu!

Wyślij Niestety coś poszło nie tak, spróbuj później. Treść interpretacji musi być wypełniona.

Lub dodaj całkowicie nową interpretację - dodaj interpretację
Wyślij Niestety coś poszło nie tak, spróbuj później. Treść poprawki musi być wypełniona. Dziękujemy za wysłanie poprawki.
Najpopularniejsze od Salif
Avec le temps
160
{{ like_int }}
Avec le temps
Salif
Boulogne Boy
150
{{ like_int }}
Boulogne Boy
Salif
J'hésite
134
{{ like_int }}
J'hésite
Salif
Cash Converter
134
{{ like_int }}
Cash Converter
Salif
A La Muerte
133
{{ like_int }}
A La Muerte
Salif
Komentarze
Utwory na albumie Curriculum Vital
2.
134
3.
130
6.
122
7.
119
8.
C.V
117
9.
117
10.
115
11.
113
13.
107
14.
105
15.
105
16.
101
17.
99
18.
95
Polecane przez Groove
Leave the Door Open
117
{{ like_int }}
Hold On
675
{{ like_int }}
Hold On
Justin Bieber
Game Changer
3,7k
{{ like_int }}
Game Changer
Brodka
Wants and Needs
53
{{ like_int }}
Wants and Needs
Drake
Selfish Love
326
{{ like_int }}
Selfish Love
DJ Snake
Popularne teksty
Siedem
27,6k
{{ like_int }}
Siedem
Team X 2
34+35
19,2k
{{ like_int }}
Love Not War (The Tampa Beat)
12,4k
{{ like_int }}
Love Not War (The Tampa Beat)
Jason Derulo
SEKSOHOLIK
29,8k
{{ like_int }}
SEKSOHOLIK
Żabson
Snowman
11k
{{ like_int }}
Snowman
Sia